Gaz et Vaporisateurs


GENERAL REGULATION propose une gamme d’équipements pour la production d’énergies, électrique et thermique, par gazéification de la biomasse, générateur électrique et récupérateur de chaleur mais aussi une gamme de Vaporisateur - Purificateur Atmosphérique pour GPL conçus pour réchauffer les gaz de pétrole liquéfié (GPL) après vaporisation par réduction de pression grâce à l’échange de chaleur avec l’environnement.

VAPORISATEUR ATMOSPHERIQUE pour GPL

Une vaporisation naturelle par extraction de la phase vapeur dans les réservoirs, provoque rapidement un refroidissement du GPL et une limitation de production. De plus, quand le GPL est un mélange, le procédé - équivoquement employé - est équivalent à une "distillation" : on évapore le propane, l'iso-butane puis le Normal-butane. Il faut toujours installer une vaporisation assistée.

Les vaporisateurs atmosphériques pour GPL sont conçus pour réchauffer des gaz de pétrole liquéfié (GPL) après vaporisation par réduction de pression grâce à l’échange de chaleur avec l’environnement. Le processus de vaporisation se produit par la détente de pression. 
Chaque vaporisateur a 2 détendeurs installés en parallèle. Le gaz se refroidi par expansion et ensuite réchauffé à une température légèrement inférieure à l’environnement dans un échangeur de chaleur constitué par des tubes d’aluminium à ailettes. 
Les vaporisateurs sont aussi purificateurs parce que l'effet du refroidissement permet de séparer dans les collecteurs de purge toutes les impuretés et en particulier les composants plus lourds entrainés par les GPL.
A la sortie du vaporisateur, un dispositif de blocage est installé pour éviter le passage accidentel du GPL à l’état liquide dans le réseau du client. Ce dispositif est composé d’un corps en aluminium avec un flotteur à l’intérieur..
Voir plaquette pour plus de détails


GAZEIFICATION DE LA BIOMASSE

GENERAL REGULATION propose une gamme d’équipements pour la production d’énergies, électrique et thermique, par gazéification de la biomasse, générateur électrique et récupérateur de chaleur.

Un équipement se compose d’un réacteur de gazéification alimenté par un chargement de matériaux tels que le bois, le charbon de bois, balle de riz, copeaux, déchets organiques, etc., avec une quantité limitée d’air. La chaleur nécessaire pour la gazéification est produite par combustion partielle de la charge.
Le procédé de gazéification se produit à des températures élevées (500 à 1400°C) à une pression un peu inférieure à la pression atmosphérique. La réaction du craquement chimique du carburant donne comme résultat un mélange de gaz de synthèse qui contient des gaz combustibles, tels que l’hydrogène (H2) le monoxyde de carbone (CO), le méthane (CH4) et aussi des gaz non combustibles, tels que le dioxyde de carbone (CO2) et d’azote (NO2), qui dépend du réacteur et du combustible utilisé. Le procédé DOWNDRAFT permet de libérer du gaz sans goudron. Le gaz à haute température du réacteur de gazéification passe par une chaudière qui agit comme un échangeur de chaleur pour diminuer sa température. Après la réduction de température le gaz passe à travers d’un film d’eau pour l’extraction d’une grande partie du dioxyde de carbone (CO2) et pour le retrait de toutes particules solides. Le gaz est ensuite stocké dans un gazomètre pour servir de combustible pour des brûleurs d’équipements divers (sécheur, cuisinière, four,...) ou de carburant de groupes électrogènes, de motopompes, équipés de moteur de cycle à allumage contrôlé ou de moteur diesel converti en Dual-fuel (gazole+gaz)...
Voir plaquette pour plus de détails